mercredi 27 juillet 2016

Objectif Rentrée 2016

Tandis que certains préparent leurs valises, ici je prépare la rentrée. Eh oui, pour le mois d'août ! C'est un des (nombreux) avantages de notre rythme de vie, on fait comme on veut.
Tout d'abord, nous avons pris nos vacances en juillet et il faut dire que le rythme des trois mois précédents a été particulièrement cool au niveau étude. De plus lorsque l'on n'a pas un réveil ultra matinal et des journées chargées tout au long de l'année, on n'a pas forcément besoin de deux mois de vacances. D'ailleurs, Lutin est pressé de commencer alors que demander de plus ?!


J'ai beaucoup réfléchi à l'organisation des journées, certaines choses seront forcément gardées, d'autres se minimiseront pour laisser place à des nouveautés mais j'avoue que tout n'est pas encore fixé, il faut que je m'active !

Pour la programmation générale, je garde les principes Charlotte Mason de variation des matières, d'équilibre des efforts, à chaque matière son niveau et tous les apprentissages se valent.
Disons que mon principal changement de base est la cadence de la semaine. J'avais trouvé un bon roulement avec le programme tournant sur 7 jours mais 7 jours, ça devient long lorsqu'entre chacun il y a une sortie, une visite médicale, une obligation quelconque. Les sujets des premiers jours sont déjà bien loin lorsque l'on arrive au septième. Petit à petit, l'ampleur a donc diminué, d'abord pour 6 jours puis pour 5. Du coup, difficile de tout caser...

Nous commencerons donc l'année avec une programmation sur une semaine standard avec de grandes journées d'étude, de petits moments de travail, des sorties, des activités et... un vrai dimanche !
En anticipant ce que l'on peut au niveau des multiples sports qui reprendront courant septembre, ça donne ceci :

- lundi, mardi, jeudi : 9h-16h
- mercredi : 9h-12h
- samedi : 9h-10h

Le vendredi est réservé aux activités en extérieur ou aux gros projets s'il y en a et bien sûr, tout ça peut évoluer au fil de l'année et des envies.
Quant au découpage de ces journées, c'était un vrai casse-tête. Difficile de mettre des compartiments fixes si l'on veut suivre le rythme de l'enfant. Un jour le travail de français peut prendre une heure, le lendemain on imagine une séance plus courte et en fin de compte, on digresse, on voit d'autres choses et on en a pour deux heures. Résultat timing à l'eau. Donc en 2016, pas de timing, affaire réglée. Je ferai une trame des choses que l'on peut faire dans la journée avec des activités que l'on peut reporter facilement. Si tout est fait, c'est fait, sinon ce sera pour le lendemain. Et puis voilà !

Maintenant, affinage des différentes matières... à suivre...



2 commentaires: